21
juin
2015

Ironman 70.3 Mont-Tremblant

Entrepris par : Bernard Turpin

Je m’appelle Bernard Turpin. J’ai 60 ans.

Il y a six ans, je fumais, et j’utilisais une pompe pour asthmatiques parce que j’avais de la difficulté à respirer. Un jour, j’ai décidé d’apporter de gros changements dans ma vie. J’ai arrêté de fumer, et j’ai diminué ma consommation de boisson, quoique je prends quand même un petit verre de vin rouge à l’occasion. Aussi, j’ai recommencé à faire du sport et modifié mon alimentation.

J’ai découvert le patin à roues alignées, mais j’ai décidé d’accrocher mes patins pour m’acheter un vélo de route. L’hiver, j’ai commencé à faire du ski de fond, du ski alpin et de la raquette.

II y a un peu plus de deux ans, en août 2011, je ne constatais aucune amélioration sur ma santé, ni dans mes entraînements à vélo ni au gym. Un mardi matin, j’ai décidé d’aller à l’hôpital. Après un examen complet, on m’a diagnostiqué deux artères bloquées à 70 %. J’ai subi une angioplastie le jeudi matin, et je suis sorti de l’hôpital le vendredi midi. Le lendemain, je faisais une marche; le lundi, j’étais de retour au travail; et le samedi suivant, j’enfourchais mon vélo. Depuis, je continue à en faire, de même que des entraînements réguliers. Dès que la saison du vélo se termine, je me tourne vers le spinning, à raison de deux fois par semaine, en plus de faire de la raquette, du ski alpin, de la course à pied et le la natation. Et vous savez quoi? Je ne me suis jamais senti aussi bien!

Au printemps, j’ai décidé de réaliser un défi personnel : terminer la course IRONMAN 70.3 de Mont-Tremblant qui aura lieu le 21 juin 2015. Dernièrement, j’ai entrepris un programme de course progressif et cours de natation, histoire d’avoir les capacités nécessaires pour entreprendre mon défi.

Je suis conscient de la chance que j’ai d’être en santé et d’ainsi pratiquer les sports que j’aime. Je suis surtout conscient que sans les changements que j’ai apportés à mon mode de vie et sans les bons soins que j’ai reçus, je ne pourrais probablement pas faire tous ces sports. C’est pourquoi je me suis dit que je devais accomplir quelque chose de positif à la suite de mon expérience. Pourquoi ne pas relever un défi pour une bonne cause et ramasser des fonds pour la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC? Je le fais donc afin de témoigner ma gratitude et de remercier les gens qui m’ont soigné à l’Hôpital de Hull.

Je veux promouvoir les bonnes habitudes de vie, la saine alimentation, et surtout le sport, qui m’a en quelque sorte sauvé la vie! Je veux montrer à tous que tout est possible quand on croit en soi et qu’on y met du CŒUR!

  • Faites un don en ligne

  • Partagez votre appui avec vos amis